Lisa Portelli.

0 Flares 0 Flares ×

Grâce au site Paris Concert, j’ai eu la chance de gagner deux places par tirage au sort pour assister au concert de Chat et Lisa Portelli à La Loge, dans le cade de la 2e édition du festival Oh Taquet!. “Chouette, des camardes musiciennes !” me suis-je dit. Première partie de soirée, dans ce lieu un peu décalé et complètement chaleureux, Chat chantonne, vibre, boum, boum, l’amour, les textes sucrés-salés, les arrangements qui dansent, l’énergie qui vole. Puis vient en scène Lisa Portell - Le RégalLisa Portelli… changement d’ambiance. La fougue juvénile fait place aux harmonies plus mûres ; les crépitements colorés laissent leur place à l’intime. J’avais déjà entendu parler de cette fille aux textes originaux et à l’univers parsemé de poésie et de féérie. J’avais écouté, aussi, son album Le Régal (2011) qui m’avait assez emballé. Sur scène, hier soir, elle était seule, avec sa guitare électrique et un parterre de samples. Et CLAQUE. Non seulement ses textes sont très bien écrits, empreints d’un lyrisme hors-du-commun dans le paysage de la chanson francophone, mais en plus la demoiselle ne s’abstient même pas de nous infliger une performance musicale certaine :
1 guitare + 1 voix = 1 orchestre, non mais.
Une artiste à suivre, définitivement.

 

0 Flares Facebook 0 Google+ 0 Twitter 0 Email -- 0 Flares ×
Ce contenu a été publié dans Articles (tous), Coups de cœur, Musique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire